Les tendances mode et beauté

Icône

Anne-Sophie donne des conseils mode et beauté

Les métiers de la petite enfance

L’heure est venue pour vous parler d’un sujet qui me tient à coeur. En effet, je me destine vers le métier d’Aide-Soignante pour l’instant mais dans l’avenir, je me dirigerai peut-être vers le milieu de la petite enfance en tant qu’Auxiliaire de Puériculture.

Pour le moment, je suis en attente de résultats. Je sais parfaitement que si j’arrive à décrocher le concours d’Aide-Soignante cette année, je poursuivrai ma formation pour pouvoir exercer le métier d’auxiliaire de puériculture.

De nos jours, l’enfant est éduqué et entouré par de nombreux professionnels de la petite enfance dès sa naissance telles que les assitantes maternelles, auxiliaires de puériculture, puéricultrices, éducatrices de jeunes enfants, agents territoriaux spécialisés en école maternelle (ATSEM)…

En effet, le milieu de la petite enfance couvre la période qui va de la naissance jusqu’à l’âge de 6 ans.

métier petite enfance

Très souvent, ces métiers sont plus qu’un travail mais une vocation, un projet professionnel, une envie d’enfance. De plus, ces professions sont riches et attirent les jeunes de plus en plus tôt, tout d’abord par la diversité de son public ( nourrissons, bébés, enfants) et par ces différents lieux crèches, cliniques, hôpitaux, maternités, centres de Protection Maternelle Infantile ( PMI) mais aussi bien à leur domicile en ce qui concerne les assistantes maternelles.

Bien qu’ils soient ouverts aussi bien aux femmes qu’aux hommes, ces professions restent un milieu traditionnellement très féminin (90% de femmes pour 10% d’hommes).

Auxiliaire de puériculture:

Elle assure les soins élémentaires du bébé ou du jeune enfant de la naissance jusqu’à l’âge de 5 ans sous la responsabilité de l’infirmier ou de la puéricultrice. En effet, l’auxiliaire de puériculture assure la toilette, l’alimentation et les pesées du bébé. Elle participe aux activités éducatives tout en veillant à la sécurité du jeune enfant et elle a un grand rôle d’écoute avec les parents.

Elle peut exercer son métier en maternité, à l’hôpital, en clinique ou bien en crèches, halte-garderie…

auxiliaire-de-puericulture

L’entrée dans les écoles se fait sur concours avec une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission (seuls les titulaires du BEP Carrières Sanitaires et Sociales sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité).

Les conditions d’accès pour passer ce concours sont les suivantes:

  • être âgé d’au moins 17 ans
  • être du titulaire du Diplôme National du Brevet ou du CAP petite enfance

Pour accéder à la profession, il faut être titulaire du Diplôme professionnel d’Auxiliaire de Puériculture (DPAP) délivrée par la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS).

Assistante Maternelle:

L’assistante maternelle peut accueillir de 1 à 3 enfants à la journée selon son agrément par le Conseil Régional à son domicile. Elle veille au bien-être, à l’éducation ainsi qu’à la sécurité des enfants pendant que leurs parents travaillent . Elle les nourrit, leur prodigue des soins, se promène et se rend disponible pour jouer avec les enfants afin que la journée soit la plus ludique possible. En général, tout ce que l’assistante maternelle entreprend est décidé avec l’accord des parents.

assistante maternelle

Les conditions d’accès pour devenir Assistante Maternelle:

  • aucune limite d’âge pour être Assistante Maternelle Agrée.
  • avoir 16 ans au moins 
  • l’âge des enfants accueillis doit également être inférieur de 10 ans au moins à celui de l’Assistante Maternelle.
  • La possession du Cap Petite Enfance ou d’un BEP Carrières Sanitaires et Sociales peut tout à fait convenir.

Pour accéder à la profession, il faut avoir une expérience familiale et disposer d’un logement sain pour les enfants accueillis.

Au sujet de l’agrément pour l’Assistante Maternelle, il est valable 5 ans et peut être renouvelé si elle le souhaite.

Pour plus d’informations, je vous invite à découvrir ce site pour devenir assistante maternelle.

Puéricultrice:

La puéricultrice est une spécialiste des soins de l’enfant et veille à sa santé au quotidien. Elle est avant tout une infirmière ou une sage-femme spécialisée. Ses 2 grands rôles au quotidien sont l’éducation et la prévention du nourrisson jusqu’à l’âge de ses 3 ans.

Elle peut aussi bien exercer son métier à l’hôpital, en clinique, en crèche, à la halte-garderie ou dans les services de la PMI. Par contre, les missions peuvent différer selon les endroits où elle exerce sa profession.

puericultrice

Pour accéder à cette profession, il faut posséder un diplôme d’Etat d’infirmière ou de sage-femme pour tenter le concours d’admission en école. Le diplôme est délivrée par la DRASS. La formation en école de puéricultrice ne se fait que si le concours écrit et oral a été obtenu. Cette dernière est courte et intensive (1500 heures/an).

ATSEM:

L’ ATSEM est un Agent Territorial Spécialisé en Ecole Maternelle. C’est un fonctionnaire de la fonction publique.

L’ ATSEM veille à l’entretien du matériel et des locaux scolaires, elle s’occupe de l’accueil, de la restauration scolaire et des animations. De plus, lors des activités au sein de la classe, elle est chargée d’assister le professeur des écoles.

atsem

Les conditions d’accès pour ce concours sont:

– aucune limite d’âge

– Il faut le savoir! Ce concours est réservé aux personnes titulaires du CAP Petite Enfance

Pour accéder à cette profession, il faut avoir obtenu le concours d’ATSEM. Ce concours est composé d’une épreuve écrite d’admissibilité et d’une épreuve orale d’admission de 15 minutes (coefficient 2). Ensuite, l’agent est recruté sur concours par les Collectivités Territoriales de sa commune.

Educatrice de Jeunes Enfant (EJE):

L’Educateur de Jeunes Enfants est un travailleur social qui organise des actions d’éducation et de prévention envers les jeunes enfants, c’est-à-dire de sa naissance jusqu’à l’âge de ses 6 ans.

Elles ont des secteurs d’activités très différents puisqu’elles peuvent exercer leur profession dans les structures d’accueil de la petite enfance ( crèche, halte-garderie…), dans les structures de jeux et d’éveil pour l’enfant ( bibliothèque, ludothèque…) mais encore, elles peuvent travailler dans les hôpitaux, foyers… .

educatrice-de-jeunes-enfants

Les conditions d’accès pour ce concours sont les suivantes:

  • être titulaire d’un diplôme au moins de niveau IV
  • être titulaire du Diplôme Professionnel d’Auxiliaire de Puériculture, du CAP Petite Enfance, du Diplôme d’Etat d’Aide Médico-Psychologique ou d’Auxiliaire de Vie Sociale, puis d’avoir trois ans d’expérience dans le domaine de la petite enfance.
  • avoir obtenu le baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation

Pour accéder à cette profession, il faut être titulaire du Diplôme Professionnel d’Educateur de Jeunes Enfants ( DEEJE). Ce diplôme est délivré par le ministère chargé des Affaires Sociales.

A bientôt pour les métiers autour de l’hôpital!

Publicités

Classé dans:Enfant, , ,

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 3 autres abonnés